• ***

    Il y a tant à aimer sur cette Terre

    Je suis un ruisseau où se jette éperdument la mer

     

    ***

    « L’arbre contentLa Saint-Patrick »

  • Commentaires

    6
    Jeudi 22 Mars à 09:41

    Magnifique page !

    Nous avons sans doute tort de dire que ce sont les ruisseaux qui se jettent à la mer. Je préfère ta manière de penser.

    Bises et douce journée Hélène.

    5
    Lundi 12 Mars à 20:31

    En ruisseau

    les couleurs de la mer

    inonde notre cœur

     

    Âmitié hélène***

    4
    Lundi 12 Mars à 17:01

    tu te rends compte de ce que tu dis !!!! le ruisseau est tout chamboulé par l'avancée de la mer (de l'amour) ; merci et bises. 

      • Lundi 12 Mars à 18:01

        Je me rends compte, oui. Et je me sens toute chamboulée par tant d’amour infini!

    3
    Dimanche 11 Mars à 11:57

    C'est original ! Mais dans ce cas le ruisseau ne devient-il pas lui-même la mer ? Accepte-t-elle de se limiter pour pouvoir goûter les berges du ruisseau ? sarcastic    En tous cas ce n'est pas ce qui dit le ciel de ton dessin... money

      • Dimanche 11 Mars à 14:43

        C’est symboliquement une façon de décrire le sentiment de débordement que mon âme ressent dans ce « tant à aimer ». Un ruisseau ne peut contenir la mer, je ne peux contenir tout ce qu’il y a à aimer.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :