• Dans une journée de grisaille, un brin d’herbe folle s’habille d’un tutu de pétales fins, pour rendre hommage à un espoir d’éclaircie au loin.

    « Le commencement du monde

  • Commentaires

    5
    roger
    Mercredi 6 Juin à 07:24
    roger
    Un regard loin devant posé comme une éclaircie.
    Merci Héléne
    4
    Mardi 5 Juin à 20:13

    poétique et l'importance d'une fragile fleurette dans nos vies ; oui c'est vrai un sourire de pâquerette enlève mes larmes.

    Bises et très bon mois de juin.

    3
    Mardi 5 Juin à 19:03

    De quelques mots déssinés

    tu sais rendre lumineuse

    une journée bien grise

    Merci Hélène***

     

    2
    Mardi 5 Juin à 18:49

    Que c'est joli, Hélène !!  clown Tu nous conduis juste où il faut aller... 

    1
    Mardi 5 Juin à 18:23

    Tout est très beau... j'aime énormément.

    Passe une douce journée Hélène.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :