• le coeur du temps

    Il y a sûrement des endroits dans chaque pays où il est permis de vivre au ralenti. Des endroits où l'on s'assoit sans s'en sentir coupable, sans qu'on nous en tienne rigueur. Là, où, tranquillement on berce le vent.

    Il y a sûrement de ces endroits oubliés dans leur paix où le temps n'avance ni ne recule, où le temps est juste ici et auquel on ne prête ni d'intentions, ni d'illusions. Un temps que l'on n'essaie pas de fuir et que l'on ne fait pas inutilement courir.

    Il y a sûrement des endroits dans chaque pays où vivre signifie observer la vie, se balancer entre les secondes, laisser fondre en soi les instants, se tenir au coeur du temps et le regarder danser tout simplement.

     

    le coeur du temps

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

       

                              photo HC

    « le banc de Pascalpremier »

  • Commentaires

    10
    Jeudi 2 Juin 2016 à 09:58

    Dans tous les pays, tous les humains aspirent en leur coeur à vivre dans ces endroits de vie sereine que tu décris si bien ,Hélène, mais je pense que les humains qui vivent entourés de nature ont plus de chance s'ils le désirent de s'arrêter et de se balancer joyeux dans l'instant éternel !

    Je ressens dans tous tes écrits toutes les joies de ces instants où tu regardes danser la vie !

    Merci Hélène et que ta journée soit belle !

    Blanche

     

    9
    Samedi 7 Mai 2016 à 17:39
    erato:

    Oui ces endroits existent, il faut simplement savoir les reconnaître et les vivre dans un silence recueilli.

    Belle journée Hélène

    8
    Dimanche 1er Mai 2016 à 06:49

    Oui, il y a des lieux ainsi. Et pas forcément très loin.

    7
    Samedi 30 Avril 2016 à 09:22

    Il arrive parfois que devant un très beau paysage qui évoque la paix, la sérénité, le tourbillon de notre mental marque la pause. Alors nous arrive en plein visage, l'éclair d'une seconde, une immense bouffée de lumière, d'espoir et d'amour. Et puis tout redevient comme avant, mais de ce moment hors du temps, il restera quelque part en nous comme une petite étincelle. Voilà, chère Hélène, où m'ont amené tes mots inspirés ; mais ce n'est que mon humble ressenti.

    Amitiés

    Alain

    6
    Jeudi 28 Avril 2016 à 11:57

    J'en suis certaine... mais si tous les cherchent, peu les trouvent je crois.

    J'aime ta page, Hélène.

    Merci pour ces mots en partage.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Mercredi 27 Avril 2016 à 19:53

    J'aime ces endroits

    où l'infini du ciel

    rejoint l'infini de la terre

    au coeur de l'instant

    Amitié Hélène***

    4
    Mercredi 27 Avril 2016 à 13:06

    Il est un pays qui n'est pas éloigné, qui même se trouve tout prêt, plus encore : un Oasis, celui du coeur que l'on peut convoquer à tout instant, et même y faire des rencontres dans le plus grand secret.

    Bien à vous Hélène !

     

     

    3
    Mardi 26 Avril 2016 à 20:55

    ta nouvellle bannière est très douce.

    Savoir savourer l'instant présent est si bon ! merci pour ton texte. Bises

    2
    Mardi 26 Avril 2016 à 17:46

    Oh ! Oui bien sûr !!  Le tout est de réussir à les atteindre !! Mais quand on les connaît, on sait que tôt ou tard on va les retrouver, alors on se réchauffe le coeur en se disant : "bientôt..." Cela aide à traverser les nuées adverses... Bises, ma chère Hélène.

    1
    Mardi 26 Avril 2016 à 08:50

    Il en existe forcément, car c'est indispensable...

    Belle journée Hélène

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :