• Pavlova

     

    Pavlova

    HC  

    - bout de bois ramassé sur la plage, ruban de satin -

     

     

     

    « pour la joie, continuer...bonheur »

  • Commentaires

    11
    Jeudi 5 Mai 2016 à 09:08

    La poésie est partout; D'invisibles Présences nous enverraient-elles des signes ?...

    Mes amitiés

    Alain

    10
    Dimanche 17 Avril 2016 à 21:19

    oh beauté pure, parfaite ... et merci pour tes visites. Partir fait du bien, revenir demande plus de temps .... bises 

    9
    Lorraine
    Vendredi 15 Avril 2016 à 17:07

    Sur la pointe de son pied enrubanné, elle danse de toute sa grâce!

    Tendresse

    Lorraine

    8
    Vendredi 15 Avril 2016 à 10:19

    D'un ruban de soir rose

    figer la danseuse du temps

    dans un instant d'éternité

    Amitié Hélène***

    7
    Jeudi 14 Avril 2016 à 17:05

    Métamorphose - la grâce légère de la danseuse était dans le bout dur comme du bois, merci pour ce beau regard

    6
    Mercredi 13 Avril 2016 à 16:14

    Une très belle sculpture naturelle

    merci pour ce partage

    5
    Mercredi 13 Avril 2016 à 13:54
    Roger

    Un matière polie par la main de l'homme et l'autre polie par le temps ne pouvait que s'unir,  oui ta photo me fait penser à un pied de danseuse étoile avec le ruban de satin qui retiens son chausson, très belle interprétation Hélène, j'adore. bonne fin de journée

    4
    Mercredi 13 Avril 2016 à 12:32

    Et la danseuse est là... merci, Hélène.

    Passe une douce journée.

    3
    Mercredi 13 Avril 2016 à 09:41

    Magnifique !!! Ce ruban de satin donne à ce morceau de bois une qualité de beauté et d'élan, un réalisme incomparables... Un merveilleux sculpteur n'aurait pas mieux fait. .. Il fallait ton regard... !

    2
    Mercredi 13 Avril 2016 à 08:14
    eMmA MessanA

    Tout à fait excellent et si poétique. Un grand bravo pour ta délicate imagination., Hélène. L'a-tu poncé un peu, travaillé, ou bien est-il "brut" ?

      • Mercredi 13 Avril 2016 à 13:20

        Le chausson de Pavlova était là, devant moi, je n'ai eu qu'à le cueillir. Je n'ai rien eu à faire, simplement le placer dans ma main et sourire. Le ruban a fait l'image.

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :